décompte avant le déménagement (mini poutre du temps)

La décision a été prise très rapidement, les modalités effectuées à vitesse grand V, mais c’est acté:

Nous déménageons!

Nous allons passer d’un petit appart les uns sur les autres, à une « grande » maison avec jardin. Mon rêve!!

Il a fallu passer par des mégas désagréments avec les voisins-qui-détestent-les-enfants et la voisine-nympho pour que j’arrive à persuader Papou qu’ailleurs, on serait mieux!
Et le glas a sonné pour notre appartement quand on a su que Papou était affecté à 50 mètres de la gare de la Part Dieu! On peut quitter Lyon et être à moins de 30mn de train de son boulot…yeahhhh!!! (en vivant à Lyon même, il met 45mn en TCL!)

Je ferai sûrement un petit billet sur mes ressentis de la vie à la ville, en appartement, et la vie en « campagne », en maison. Mais on va déjà déménager non?!

Enfin voilà, toujours est-il qu’après une semaine de vacances dans le Gard dans une belle maison avec jardin, quand on a dit à Glouillon qu’on aurait la même rien que pour nous dans 1 mois…il s’est mis à nous demander 50 fois par jour « c’est demain la fin du mois? »

Alors pour le faire patienter (mouais, ya du boulot!) j’ai mis en place une mini poutre du temps (inspiration Montessori) permettant de faire un décompte avant le déménagement.

Le principe de la poutre du temps est de proposer un calendrier qui présente tous les jours de l’année afin que l’enfant se rende compte du temps qui passe…les jours, les semaines, les mois, les saisons,…
Sauf que moi j’ai jamais eu encore le courage d’entreprendre ce super chantier (365 jours quoi!!) et j’avais très peur que Glouillon ne s’y intéresse pas et que ça soit beaucoup de boulot pour rien.

La mini poutre c’était l’occasion ou jamais de tester la motivation et l’intérêt de mon loulou pour un tel outils!
Et j’ai bien fait, il adore!

Je ne me suis pas cassée la tête, ça m’a pris 15mn à tout casser.

J’ai pris une feuille blanche sur laquelle j’ai tracé 31 rectangles (il nous restait 31 dodos!) de 1.5cmX6cm, et une pointe de flèche équilatérale (cours de math de M. Faure – dit « Guitou », 5ème E, 1996!) de 8cm.
Et j’ai fait ma méga flèche! Glouillon n’a pas voulu dessiner lui-même la maison

« le papier est trop petit et mes doigts trop gros! »

Alors il m’a dicté ce que je devais y mettre, ce qu’il souhaitait voir ou faire à la nouvelle maison : une cheminée (hum hum…yen a pas mais chuuut, laissons le rêver!), de l’herbe, des fleurs roses, un gros soleil, des fraises, une piscine (oui, je dessine mal!) et « un seul nuage, pas trop, pour pas qu’il pleuve »

Nous avons décompté les jours en dodos, c’est bien plus simple et concret pour lui qui croit encore que tout ce qui s’est passé il y a plus d’une heure, c’est hier 😀

Et c’est là qu’on se rend compte que compter les nuits qui restent, c’est plus chaud que compter les jours…pourquoi? mmmhhhh…alors pour aider la maman-blonde que je suis , j’ai quand même noté les jour en bas en minuscule.

Et puis j’ai rajouté les évènements « marquants » qui se produiront d’ici là. Notamment la fin de l’accueil du petit T. à la maison (eh oui, j’ai du prévenir les parents des loulous que je garde que je déménageais…ils ont été super cool et tolérants!) Mais aussi les jours où Papou sera à la maison (week-end, jours fériés, ponts, RTT, et autres joies de la fonction publique^^), les sorties prévues, les jours où la baby-sitter viendra,…(pas d’anniversaire en août chez nous!)

On a aimanté notre chef-d’oeuvre sur le frigo, pour pas que Glouillou y touche (et aussi pour que Glouillon ne se prenne pas d’une envie destructrice avec ses ciseaux)

photo merdique

Pour marquer concrètement les jours qui filent (ou plutôt les nuits), Glouillon n’a plus qu’à découper aux ciseaux chaque matin le jour qui vient de s’écouler.
La découpe était un petit « plus » ludique qui permettait de l’impliquer vraiment et dont le succès était garanti: il adore ça! (et moi je préfère qu’il découpe sa frise plutôt que les franges de mes rideaux ou les cheveux de son frère!)

Enfin bilan de mon diy de dernière minute: Il faut vraiment que je me lance dans la poutre du temps!! Glouillon adore et pose pleins de questions sur la notion du temps qui passe, les heures, les jours, les minutes, les semaines, le jour, la nuit,…Je vous raconte même pas le nombre de « pourquoi? » quotidiens que j’ai soulevé en créant cet outils! #etpourquoiila3ans?

Laisser un commentaire