Peindre au vaporisateur -thème Halloween-

Mon glouillon est passionné par Halloween (moi un peu moins), et c’est pour l’instant avec toute la naïveté d’un enfant de 3 ans et demi qu’il voit cet évènement arriver.

Alors comme les étoiles dans ses yeux se feront de plus en plus rares au fil des années (il ne faut pas se faire d’illusion…d’ailleurs il y aura forcément l’adolescence, période ô combien agréable ou le jeune adulte est blasé de tout…exit les étoiles…ou alors faut lui demander ce qu’il a fumé^^) Je disais donc, j’aime ces étoiles, et je ravive l’étincelle dès que possible! Alors Halloween…OK!

Et c’est l’occasion une fois encore de tester de nouvelles activités, notamment la peinture, qui a toujours autant de succès à la maison!

Cette fois-ci nous avons peint avec un vaporisateur, et on a tous beaucoup aimé (même la claustra et le blouson de glouillou!)

J’ai commencé par découper des pochoirs en forme de chauve-souris. J’ai fait simple car je suis vraiment nulle en dessin, et je ne voulais pas de forme trop complexe, pour être sûre que la peinture passe partout et marque bien l’ombre du pochoir. Vous pouvez aussi prendre des modèles sur le net, les imprimer et les découper                                  (si vous êtes encore plus nul que moi. C’est possible ça?!)

J’ai fait ça dans mes chutes de papier des précédentes activités, puis je les ai scotchés sur une feuille à dessin noir (thème oblige)

Puis j’ai rempli un vaporisateur de gouache blanche et d’un peu d’eau. L’eau permet de rendre la peinture plus fluide afin qu’elle passe dans le pschitou-pschitou sans faire un bourrage, mais attention de ne pas en mettre trop si vous ne voulez pas un dessin en papier mâché!

J’avais acheté 3 pschitous en magasin de jardinerie pour y mettre mes produits d’entretien que je fabrique moi-même. Je les ai vidé et lavé, puis les enfants ont pris le relais.

J’ai habillé tout le monde en conséquence, et on est sorti faire la peinture dehors. Eh oui… 2 vaporisateurs, de la peinture, 2 enfants…pas folle la guêpe!

Glouillou est évidemment trop petit pour ça, il n’a pas assez de force dans ses petites mimines pour appuyer assez fort. Mais Glouillon l’a aidé, il appuyait pendant que son frère visait…à côté! AH AH!! mais peu importe, ils ont unis leurs forces, se sont entraidés, sans que j’intervienne, et j’ai trouvé ça trop choupi!

Puis Glouillon a pschitouillé sa feuille avec concentration (langue roulée et tout et tout!)

Puis on a laissé sécher 2h avant d’enlever les pochoirs (peinture encore un peu humide). Et waouh!!! ça marche trop bien! On voit bien les chauves-souris (outch, mot composé au pluriel…CE2-CM1!)

Et puis en y regardant de plus près, on a aussi trouvé nos pochoirs trop beaux! Alors on les a accrochés au mur pour parfaire notre déco d’Halloween (et ravir Papou, qui déteste voir leurs oeuvres sur les murs)

Le seul hic, c’est que l’activité a pris…2 minutes, et 3 pchitous! Vous imaginez la frustration pour 2 loulous a qui ont laisse enfin le droit de toucher aux vaporisateurs?!

Alors j’ai très vite étendu une bande de papier sur la claustra toute pourrie de notre jardin, j’ai re-rempli les vaporisateurs avec d’autres couleurs halloweenesques, et en avant Guingamp!

Vous remarquerez au passage que la classe, on l’a, ou on l’a pas! 😀

Alors Glouillon pschittait, et Glouillou étalait du bout de son vapo. La claustra en a pris pour son grade, le blouson de Glouillou aussi, mais ils ont beaucoup aimé et sont restés à peaufiner leur oeuvre pendant 30mn. Et 30mn sans chamaillerie, en ce moment, c’est cadeau! (terrible two + fucking four = maman borderline!) 🙂

La banderolle a fini à la poubelle presque immédiatement car ils ont tellement pschitté dessus qu’elle se déchirait toute seule, toute imbibée d’eau et de peinture qu’elle était!

En tout cas c’était une très belle activité, avec un très beau rendu, et mes loulous étaient très fiers de leurs oeuvres (qu’on a conservé dans la pochette à souvenirs!)

Laisser un commentaire